Prépro 2011. Les exposés (définition)

Publié le par thierry aprile

UNIVERSITÉS PARIS 8

Préprofessionnalisation 

Thierry Aprile

 

 

Le cours est conçu comme une première approche des problèmes spécifiques de l’enseignement de l’histoire à l’école primaire à partir d’une sensibilisation à l’épreuve écrite d’histoire et de géographie du concours externe de recrutement de professeur des écoles (CRPE). Néanmoins, les étudiant-e-s qui projettent de se présenter au concours de recrutement de l’enseignement secondaire ont tout intérêt à suivre ce cours, à la fois parce que le programme du cycle III de l’école primaire reprend les exigences pédagogiques de programmes du secondaire, mais aussi et surtout parce qu’il est l’occasion (pour l’instant unique) de s’initier aux problèmes de la pédagogie (tout ce qui relève des intentions fondant la préparation du cours) et de la didactique (tout ce qui relève de la mise en œuvre du cours) de l’histoire.

 

 

Les objectifs du cours, déterminés à partir des modalités de l’épreuve orale sont :

- des mises au point actualisées en termes de connaissances sur des points du programme d’histoire en primaire

- un entraînement à l’analyse de documents clés sur les thèmes abordés

- une première approche des problèmes de mise en œuvre pédagogique des thèmes retenus à partir de l’analyse critique de pages de manuels.

 

Chaque séance comprend trois exposés oraux d’étudiant-e-s (durée d’environ 15 minutes chacun) sur un thème d’histoire enseigné dans le cycle III du primaire. Chaque exposé est suivi d’un questionnement, puis d’une reprise et d’une mise au point.

 

La note finale est la moyenne pondérée de trois notes :

une note d’oral (exposé coefficient 1)

une note de partiel (devoir sur table coefficient 2)

une évaluation du rapport de stage d’observation effectué dans une classe du primaire, de préférence en cycle III (CE2, CM1, CM2), ou à défaut dans un établissement secondaire (collège ou lycée)

 

 

 

La participation régulière au cours et l’obtention des trois notes, exposé, écrit du partiel, et rapport de stage, sont obligatoires pour la validation. La remise de la version finale du rapport de stage sera obligatoirement précédée de la présentation d’un plan et d’un aperçu du contenu, au plus tard deux semaines avant le 1 juin 2009 date limite et impérative.

 

 


 

Les exposés oraux

Chaque étudiant-e choisit 1 exposé oral parmi les exposés proposés par thème.

 

La base des exposés est constituée par un dossier composé d’une série de 3 questions, de documents de référence et d’extraits de manuels de cycle III sur le thème retenu choisi dans le programme.

 

A l’appui de ces exposés, l’étudiant-e doit remettre son travail (au moins résumé) sous forme écrite (électronique) et envoyé à l’adresse suivante :

thierry.aprile@creteil.iufm.fr

 

Ce travail sera mis en ligne sur le blog :  prepro.over-blog.fr, où on pourra en outre trouver tous les documents (et quelques autres), beaucoup plus lisibles car en couleur.

 

 

 

 

Exposé partie 1 : les enjeux scientifiques du sujet.

 

Faire un exposé synthétique (10-15mn) présentant les enjeux scientifiques du sujet en répondant aux 3 questions posées. Les réponses doivent s’appuyer sur les acquis récents de la recherche historique : connaissances factuelles (dates, personnages, données, etc …), problématiques, démarches, notions et concepts, débats historiographiques.

 

Les ouvrages de références ont les livres de synthèse en collection poche comme Points-Seuil, Champs Flammarion, ou en collections destinées aux étudiants comme Cursus de Colin, Carré histoire de Hachette, Colin-U, Belin-sup… ou d’articles de revues comme l’Histoire. Une bibliographie succincte, mais précise doit être remise à l’enseignant lors de l’exposé.

 

Cet état de la recherche est aussi présenté sous forme écrite électronique et remis à l’enseignant (plan détaillé de deux pages maximum indiquant les repères chronologiques principaux).

 

 

Exposé partie 2 : analyse critique du manuel

 

 

L’analyse critique du manuel : cette analyse se décompose en trois temps, la description de la page de manuel, puis une mise en relation de ses éléments avec les textes cadrant les programmes d’enseignement, une conclusion.

 

a. description

 

Titre de la leçon et problématique pédagogique

Titre et plan du texte didactique

importance respective du texte didactique et des documents

contenus de connaissance retenus (dates, durées, lieux, événements, personnages, données chiffrées…)

Glossaire de notions, vocabulaire historique

documents : nature, date, modifications par rapport à l’original et légendes

Activités proposées et compétences visées

Présence ( ou non) et nature du “résumé” (“à retenir”) : texte de synthèse, frise chronologique, schéma, carte…

 

b. analyse critique par mise en relation…

 

… avec le “socle commun des connaissances et des compétences” : http://eduscol.education.fr/D0231/accueil.htm

 

… avec les programmes en vigueur à partir de 2008 :

http://www.education.gouv.fr/bo/2008/hs3/programme_CE2_CM1_CM2.htm

 

… avec les documents d’accompagnement des programmes de 2002 :

http://www.cndp.fr1archivage/valid/38282/38282-5691-5494.pdf

Attention, les documents d’accompagnement qui sont une source absolument indispensable correspondent (ainsi d’ailleurs que les manuels) aux programmes de 2002, plus ambitieux

On peut trouver sur l’excellent site : http://histoireenprimaire.free.fr/ une comparaison entre les programmes de 2002 et ceux de 2007 :

http://histoireenprimaire.free.fr/ressources/programmes2002_2007.pdf

 

… avec l’état de la recherche : les idées principales, les notions, les découpages chronologiques… éventuellement les références implicites à des auteurs, des oeuvres, des débats

 

… avec d’autres manuels éventuellement, car de nombreux points du programme de primaire sont aussi traités – certes avec une logique différente – au collège et au lycée.

 

c. conclusion

 

Les éléments du manuel (voir description), l’idée qu’il bâtit (voir analyse) sont-ils bien en adéquation avec les intentions du programme (voir “mise en relation”)

 

d. Proposition de pistes d’utilisation de deux documents de la ou des pages de manuel du dossier dans une classe de cycle 3

  • Quel intérêt scientifique des documents ? Les contenus en jeu et les objectifs de connaissance vises par l’exploitation des documents.
  • Quelle pertinence des documents pour approcher la problématique ?
  • Quelle question posée ? comment (questionnement, document amorce, interrogation des représentations des élèves…) ? Comment bâtir la réponse ? Description d’une séquenced’exploitation des documents : quelles compétences mises en œuvre, séquençage, activités des élèves, interventions du professeur…
  • Quelle réponse apportée ? Les objectifs de contenu : faits, dates, personnages…. Quelle trace écrite ?
  • Quelle évaluation de ces activités ?

 

Publié dans Prépro P8

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article